email info@daheshism.com
Translated Dahesh literature

 

Ma Renaissance Grâce au Docteur Dahesh

Salim Onbargi 

Introduction

« Introduction au Daheshisme » était le titre d’un article dans lequel je racontais ma première rencontre avec le docteur Dahesh, un homme extraordinaire qui a donné naissance à une nouvelle philosophie religieuse.

La Daheshist Publishing Company (une maison d’édition) à New York m’avait écrit pour me demander un article concis de quatre pages décrivant comment j’avais fait la connaissance du docteur Dahesh et pourquoi j’étais devenu daheshiste.

Cette commande d’un texte en anglais, une langue que je ne maîtrisais pas parfaitement, ne m’enthousiasmait pas vraiment. Je n’étais pas certain de pouvoir écrire correctement. Malgré mes doutes et mes hésitations, je décidais de faire un essai, par respect pour Vout, une sœur daheshiste (les daheshistes s’appellent entre eux frère ou sœur, pour marquer le lien spirituel des individus les uns envers les autres). Pendant plusieurs années, c’est cette même Vout qui m’incita à écrire en anglais mes expériences daheshistes. Sans ses exhortations et ses encouragements constants, je n’aurai jamais pensé écrire ce livre.

Je me souviens avoir expliqué à Vout, en présence du Docteur Dahesh qui était alors malade, que j’étais incapable d’écrire un tel livre en anglais. Mes connaissances dans cette langue se limitaient à la rédaction de lettres et rapports commerciaux. Mais rien ne la dissuadait. Elle continua d’insister arguant que j’avais une histoire importante à raconter. Elle était convaincue que j’étais capable d’écrire un tel livre. Je garde une dette envers elle pour sa confiance inébranlable.

Je suis également reconnaissant envers Haimanola, une jeune daheshiste dévouée et fort intelligente dont le soutien efficace m’a poussé à développer l’article d’origine de quatre pages pour rédiger un livre. Après avoir lu mon premier récit, elle me pressa de continuer à écrire tout ce que je pouvais de mes expériences avec le docteur Dahesh. Depuis le tout début, elle a pris en charge les écrits que j’envoyais à la Dahesh Publishing Company, faisant en sorte que tous mes envois soient présentés fidèlement et correctement mis en forme pour être imprimés.

Je remercie aussi ma fille Suzanne, qui s’est portée volontaire avec empressement pour mettre au point tout ce que j’écrivais, notamment pour corriger les nombreuses fautes de grammaire. Je souhaite aussi remercier mon ami M. Charles Meinhardt qui m’assista pour l’édition finale du livre, ainsi que ma femme Kathleen qui m’a aidé à me remémorer précisément les souvenirs de certains des événements que j’ai mentionnés.

D’une part, j’ai dû raconter mes expériences avec le docteur Dahesh dans une langue qui n’est pas la mienne, ce qui n’était pas simple du tout. Et d’autre part, j’ai dû sans cesse fouiller dans ma mémoire pour retrouver tous les événements décrits, et mes souvenirs de voyages avec le docteur Dahesh. Je regrette de ne pas avoir tenu de journal durant les deux ans pendant lesquels j’ai été son compagnon de route. Des notes m’auraient bien servies à évoquer précisément de la façon dont tous ces événements se sont déroulés.
Les descriptions des voyages du docteur, que j’ai retrouvées dans ses livres, m’ont beaucoup aidé et m’ont ramené en mémoire des événements importants. Mais elles ne me furent d’aucun secours pour retrouver les paroles exactes ou les révélations précises. Je regrette beaucoup de ne pas me souvenir des mots employés par le docteur dans des moments particuliers mentionnés dans le livre. Néanmoins, j’ai toujours tenté de rester aussi fidèle et proche que possible de la parole et des suggestions du docteur Dahesh.

La dernière difficulté à laquelle je me suis heurté lors de la rédaction de ce livre fut lorsque j’essayais de faire comprendre certains aspects de la philosophie daheshiste et ses principes, dans des termes faciles à comprendre par tous. Expliquer, par exemple, certains aspects de la nature et des caractéristiques d’un « Sayal » était extrêmement compliqué. Ce principe fondamental du Daheshisme, qui est la base de la compréhension de la religion Daheshiste, est une idée complexe que j’ai essayée de simplifier. J’ai mis un temps considérable pour réfléchir au concept daheshiste du Sayal et à la façon de le traduire en un texte compréhensible. J’ai rassemblé et mélangé toutes les idées que j’avais tirées de mes lectures des livres du docteur Dahesh ou le concernant parus à l’époque, et de nos conversations. J’ai intégré les révélations et les miracles du docteur Dahesh en rapport avec le concept daheshiste de Sayal; comme, par exemple, la concrétisation instantanée de pensées en objets. Je me suis également référé à des articles scientifiques, à la Bible et au Coran, afin de rendre les concepts daheshistes plus accessibles au lecteur. Puis, j’ai dû écrire encore et encore sur ce sujet, de nombreuses fois, en arabe, pour clarifier certains points, avant d’être capable de l’exprimer en anglais.

Ce que j’ai écrit à propos des Sayal était seulement la partie de ce qu’il m’était donné de voir de leur globalité car, à mon avis, la réalité des Sayal reste un secret spirituel qui ne peut être entièrement compris. La réalité des Sayal est un défi à l’imagination, à l’expérience et au raisonnement humain. Elle est bien au-delà de notre capacité de conception, de compréhension ou même de notre capacité à l’exprimer avec des mots.

Le livre débute par les circonstances de ma rencontre avec le docteur Dahesh et la première fois où j’ai été témoin de certains de ses miracles. Ensuite, je raconte mon retour des États-Unis pour vivre au Liban. Les difficultés auxquelles j’ai dû faire face pour gagner ma vie là-bas. Au milieu de mon récit, je décris comment j’ai été de plus en plus attiré vers le docteur Dahesh et son message spirituel. Il m’a fallu bien du temps pour prendre peu à peu conscience du fait que le docteur était le fondateur d’une nouvelle religion, basée sur des révélations divines et des miracles. Je relate certains voyages entrepris avec lui et les événements spirituels inhabituels qui les ont émaillés. J’ai essayé de donner au lecteur quelques aperçus précis et un certain éclairage sur l’extraordinaire unicité de la réalité de l’homme à qui j’ai été intimement lié pendant plus de vingt ans. J’ai aussi tenté d’expliquer brièvement certaines de ses idées et de ses enseignements que j’ai retenus de ma longue association avec lui. Vers la fin du texte, j’évoque la destruction du Liban et le triste destin de la civilisation. Enfin, je résume ce que l’expérience daheshiste a été pour moi, et les enseignements du docteur Dahesh qui est et restera dans mon cœur et mes pensées pour toujours. Ce livre que j’ai intitulé « Ma renaissance avec le docteur Dahesh » est ma propre interprétation de cet homme et de sa philosophie, le plus lumineux message spirituel de tous les temps.

 

 

 



OUR LINKS
  • http://www.daheshism.info/
  • http://www.http://daheshheritage.org//
  • http://www.daheshismblog.com/
  • http://daheshblog.org/
  • http://www.daheshmuseum.org/